Les thérapies et la clinique

La clinique s’appuie sur une méthode visant à prendre en compte la totalité des situations, l’implication du psychanalyste et la singularité des individus. Elle utilise principalement l’étude de cas et l’entretien, mais aussi l’observation, le jeu, le dessin...

 

La « méthode clinique » vise à créer une situation pour recueillir les productions d’un sujet. Cette méthode suppose ainsi la présence du sujet, son contact avec le psychanalyste, mais aussi sa liberté d’organiser le matériel proposé comme il le souhaite. 

 

La démarche clinique envisage de relever aussi fidèlement que possible la manière d’être et d’agir d’un être humain concret et complet face aux situations de la vie; elle cherche à en établir le sens, la structure et la genèse; elle décèle les conflits qui la motivent et les démarches qui tendent à résoudre ces conflits .

 

Tout être humain est en conflit tant avec le monde extérieur qu’avec les autres et avec lui-même, il doit donc chercher à résoudre ces conflits et se situe toujours en position d’équilibre fragile. Tout être humain est une totalité inachevée qui évolue en permanence et ses réactions s’éclairent à la lumière de l’histoire de sa vie.

 

La psychothérapie désigne le traitement ou l'accompagnement d'une personne, en présence de l'analyste ou du psychopraticien, souffrant de problèmes psychologiques au sens large. Elle s'appuie sur des méthodes et des approches théoriques spécifiques. Elle établit une relation interpersonnelle entre le patient et l'analyste dans le cadre d'une alliance thérapeutique reposant sur le contrat. En cela, elle s'éloigne d'autres pratiques comme le coaching ou le développement personnel. 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Didier MANEZ Psychanalyste - Psychopraticien