La psychanalyse

La psychanalyse est avant tout un puissant outil d'investigation. Elle permet de connaître les motivations profondes à l'origine des sympthômes, souvent très éloignées des premières apparences.

 

Une psychanalyse constitue un excellent traitement des conflits et arrangements de nature "névrotique". Elle tend à apporter un réel soulagement et améliore grandement la vie du patient.

 

Cette aventure singulière entraîne chez le sujet des bouleversements profonds qui l'améneront à réorienter son style de vie, à revisiter sa manière d'être au monde, à modifier ses propres aperceptions.

 

Une psychanalyse peut se vivre comme une véritable renaissance. Aussi, doit-elle être conduite en présence d'un véritable analyste dont la praxis et l'éthique demeurent continuellement placées sous le contrôle de son superviseur.

 

L'analyse suppose entre le patient et le thérapeute une collaboration permanente et sincère. Le cadre analytique constitue l'espace où se noue l'alliance thérapeutique: lieu dans lequel le sujet manifeste sa confiance en la personne de l'analyste et aussi dans lequel ce dernier développe une attitude empathique à l'égard de son patient.

 

La psychanalyse n'interpelle pas "l'intelligence", le rationnel ou le cognitif; elle n'est pas conditionnée par le niveau culturel, social ou matériel. Elle s'adresse à cette intelligence "intérieure", singulière, une et indivisible de chaque patient pour qu'il advienne "plus" sujet.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Didier MANEZ Psychanalyste - Psychopraticien